Le carnet noir Fimbel (2) Astrologie sidérale

astrologie siderale

Francois Ignace FIMBEL (1779-1852), le maréchal-ferrant d’Hattstatt était intéressé par l’astrologie. Dans son livre de raison il mentionne le signe de naissance de chacun de ses enfants mais en se référant à des signes qui ne correspondent pas aux dates des nôtres. Renseignements pris, il s’agit de dates correspondant à l’astrologie sidérale, c’est à dire une astrologie qui tient compte des positions actuelles des astres dans les planète i.e. de la constellation qui faisait face au soleil au moment de la naissance. Cette position a changé depuis la définition des signes astrologiques ce qui fait qu’un Verseau par exemple, est souvent en réalité Capricorne.

Pourquoi un tel intérêt de Francois Ignace pour l’astrologie ? Vivant à la campagne il devait pouvoir reconnaître dans quelle constellation se levait le soleil mais pourquoi l’a-t-il mentionné ? Ce type d’astrologie, peu répandu à notre époque, était-il courant au XIX ème siècle ? Je me souviens d’un de mes oncles FIMBEL me parlant avec force de la bêtise de l’astrologie «classique » qui ne correspondait pas au ciel réel. En avait-il déjà entendu parler par son père? Mystère.

En l’an de Dieu 1846, le 25 août au soir à 9 heures est venue au monde Maria Louisa Fimbel, notre première fille, dans le signe de la balance (normalement ce serait la Vierge). Son parrain fut Sebastian Abtey le jeune et sa marraine Franzischka Biechy sœur de mon épouse, tous deux d’ici.

En l’an de Dieu le 1er août 1848 au matin à 8 heures est venu au monde Louis Ignace Fimbel, notre premier fils, dans le signe de la vierge. Son parrain fut Joseph Biechy, frère de mon épouse, et sa marraine est Maria Anna Fimbell, ma sœur.

En l’an de Dieu le 11 décembre 1850 est née notre deuxième fille, au soir à 11 heures dans le signe du poisson, au nom de Adelhaïd. Son parrain est Joseph Biechy, frère de mon épouse, et sa marraine est Maria Anna Weibel, cousine de mon épouse. Le 10 juillet 1850 cet enfant est mort de convulsions.

En l’an de Dieu le 13 octobre 1852 est venue au monde notre troisième fille, au matin à 7 heures dans le signe de la balance, et nommée Julia ou Julli. Son parrain est Sebastian Abtey le jeune et sa marraine est Maria Anna Fimbel, ma sœur, tous deux de Hattstatt.

En l’an de Dieu 1854 le 30 novembre dans le signe du bélier est né notre deuxième fils, nommé Andreas Franciscus Xavery, le soir à 10h. Son parrain est Joseph Biechy, frère de mon épouse, et sa marraine est Catarina Leimbach, enfant de ma sœur, tous deux d’ici

Image : Signes_astronomiques_et_astrologiques.svg: Trex derivative work: Leovilok (Signes_astronomiques_et_astrologiques.svg) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.orDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)%5D, via Wikimedia Commonsg/licenses/by-sa/3.0) or GF
Advertisements

Un commentaire sur « Le carnet noir Fimbel (2) Astrologie sidérale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s