Paul SCHERER où comment retrouver des dizaines de cousins

Eugene Paul SCHERER

Paul Scherer (1870-1958)

Il y a quelques années, un cousin m’envoya une photo qu’il n’arrivait pas à identifier. Je la montrait à mon père qui me dit aussitôt qu’il s’agissait de Paul SCHERER Commandant du Sénat puis officier à Nantes.

Quelques temps après, ne sachant pas trop quoi faire, je décidai de regarder sur Geneanet s’il y avait quelque chose sur ce personnage et trouvai un Paul Scherer. J’étais à peu près sûre que c’était lui car il était dit « militaire ».
Je contactai  alors la personne qui avait mis cette information en ligne. Elle habitait Nantes et m’expliqua qu’il s’agissait d’un ancêtre de son gendre et qu’il avait effectivement été en poste au Sénat dont il dirigeait la garde.

Je lui envoyai la photo: la même se trouvait dans le salon de la grand-mère de son gendre.

Mon mari et moi ayant des amis à Nantes, nous profitons d’un week-end pour aller les voir. Monsieur de T a organisé un rendez-vous avec sa fille, le mari de celle-ci qui se nomme SCHERER et le reste de la famille. Ce sont des gens adorables. Nous rencontrons une fille de Paul Scherer. Celui-ci a eu dix enfants et il semblerait que l’une de ses filles habitant en Bretagne soit la généalogiste de la famille. Voilà une bonne cinquantaine de nouveaux cousins d’un coup !

Nous en apprenons un peu plus sur Paul Scherer: né le 3 juin 1870 à Marseille, fils de Georges Philippe Scherer (né le 4 novembre 1835 à Wissembourg) et de Virginie Molliere (née en 1861 à Rochefort), Paul est élevé dans un milieu militaire.

George Philippe SCHERER

Georges Philippe Scherer (1835-1895)

Son père est lieutenant de 1ere classe du 16ème corps puis Intendant général du 10ème corps d’armée. Dans son sillage, Paul entre à Saint Cyr, promo Cronstadt. Blessé aux jambes en 1916 au moment où il faisait abriter ses hommes violemment bombardés, il poursuit sa carrière militaire et devient commandeur de la légion d’honneur. Il est décédé à Nantes en 1958. Il était marié à Geneviève Mahot.

J’explique l’état de mes recherches et suscite la déception: certains étaient persuadés de descendre de Barthélémy Louis Joseph Schérer (1747-1804) général qui fit la campagne d’Italie. Un aubergiste est moins prestigieux bien qu’il n’y ait pas à rougir du nombre de légion d’honneur et de militaires dans la famille (voire la base Léonore ). Mais quel est le lien exact entre la famille de Paul Scherer et la mienne ? Ils sont tous catholiques, les Scherer de ma branche, protestants. Wissembourg est à ce moment là, le seul lien commun.

Coup de fil en Bretagne, une vieille dame sympathique m’explique qu’il faut m’adresser à son frère qui possède un arbre généalogique et habite à Paris.
Rendez-vous est pris lors de mon prochain week-end dans la capitale.

Publicités

Un commentaire sur « Paul SCHERER où comment retrouver des dizaines de cousins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s